Ramoneur en Cote d’Or (21) et en Saône-et-Loire (71)

Votre ramonage certifié et agrée par les assurances

Votre ramoneur ne s’occupe pas que de l’entretien courant des conduits de cheminée. Spécialiste des appareils de chauffage, il vous conseille et installe vos appareils de chauffage dans les meilleures conditions possibles. Ludovic Hecht, ramoneur depuis plus de dix ans s’occupe aussi de votre tubage et de l’isolation de votre installation. Demandez un devis gratuit !

 

ramonage

Ramonage

  • Foyer ouvert, insert, cheminée
  • Poêles à bois, à charbon ou à granulés
  • Chaudières au fioul
  • Chaudière au gaz
  • VMC
fumisterie

Tubage des conduits

chapeau de cheminée

Etanchéité

  • Inspection vidéo
  • Tests fumigène
  • Zinguerie
  • Isolation des conduits
cheminée

Pour un chauffage optimisé : du bois de feuillus bien sec

Utilisez du bois de bonne qualité

Renseignez-vous sur la qualité du bois et des combustibles que vous vous apprêter à acheter. Un bois bien sec : Le bois de chauffage doit être bien sec afin d’exploiter au maximum le potentiel du bois. 2 ans de séchage sont un minimum pour obtenir un taux d’humidité proche de 20%. Le taux d’humidité du bois est un élément essentiel de la qualité du bois de chauffage, il conditionne le rendu énergétique du combustible, et le degré d’encrassement de votre conduit de fumées. Votre bois est sec en tapant 2 bûches l’une contre l’autre, elles doivent donner un bruit bien sec.

Stockez votre bois dans les meilleures conditions

Un stockage optimal : Stockez votre bois hors sol (sur palette par exemple) à l’abri des intempéries, et de préférence bien exposé au vent.

Employez des essences adaptées

Les essences de bonne qualité sont le chêne, le charme, le hêtre qui ont des rendements calorifiques très importants. Mais l’aulne, le bouleau, le Frêne font tout aussi bien l’affaire.Les feuillus durs sont généralement les plus appréciés pour le chauffage domestique, à l’exception du châtaignier qui éclate en brûlant.

  • Le charme commun a un très haut pouvoir calorifique. Il donne une belle flamme et brûle longtemps.
  • Le frêne donne la plus belle flamme. Il est idéal pour les cheminées, car il produit peu d’étincelles.
  • Le chêne est multi-usages. Il donne de bonnes braises mais une flamme moins belle. On l’utilisait généralement dans les fours de boulangerie et les fours à pizza. Son pouvoir calorifique est un peu plus élevé que celui du hêtre, mais sa combustion meilleure. Le chêne contient beaucoup de tanins ce qui  implique un séchage : 3 ans dont 1 sous intempéries afin d’éliminer le maximum de tanins, néfaste pour le matériel et les conduits (formation rapide de goudron).
  • Le hêtre est considéré comme le bois de chauffage idéal car il donne une belle flamme et de bonnes braises presque sans étincelles et il a, en outre, un très haut pouvoir calorifique. L’apport énergétique / calorifique du bois de hêtre est souvent cité comme référence par rapport aux autres bois. Son odeur est généralement très appréciée, c’est la raison pour laquelle le fumage des denrées alimentaires est fait principalement sur bois de hêtre.

Evitez les mauvaises surprises !

Faites réaliser votre ramonage chaque année comme l’exige la réglementation