Le Ramonage

Le ramonage, c’est le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit afin d’éliminer les suies et dépôts et d’assurer la vacuité du conduit sur toute sa hauteur. Le ramonage mécanique consiste à passer un (ou plusieurs) hérisson(s) métallique(s) ou en nylon(s) plusieurs fois sur toute la hauteur du conduit puis à enlever les suies et les dépôts tombés en pied de conduit. Le hérisson nylon est utilisé pour les conduits métalliques, sans cela, le conduit perd de ses caractéristiques et donc de son efficacité.
Un certificat de ramonage doit être remis à l’usager précisant le ou les conduits de fumées ramonés et leur implantation et attestant de la vacuité du ou des conduits sur toute la hauteur.

4 BONNES RAISONS DE FAIRE RAMONER VOTRE CONDUIT DE FUMÉE

1 – Ramoner pour votre sécurité

Un conduit non ou mal ramoné peut s’enflammer (dépôts de suie) et provoquer un incendie par feux de cheminée. Le conduit encrassé peut provoquer également une mauvaise combustion avec émanation de monoxyde de carbone, gaz inodore toxique et mortel. 6000 intoxications au monoxyde de carbone et 300 décés par an sont recensés.

2 – Ramoner est une obligation légale (Règlement Sanitaire Départemental)

Le ramonage mécanique est obligatoire une fois par an pour les conduits d’évacuation gaz et deux fois par an pour les conduits bois, fioul, charbon, pellet et granulé. En cas d’incendie, vous êtes responsable des dégats que vous pourriez occasionner si vous n’avez pas entretenu votre conduit. Certains contrats d’assurance peuvent exiger un certificat de ramonage. Seul un ramoneur diplômé peut vous le fournir.

3 – Ramoner pour faire des économies

Un conduit encrassé provoque un mauvais rendement de votre installation de chauffage. Vous consommez plus de combustibles. Des ramonages réguliers permettent de réduire la consommation de combustible de 7 à 10%.

4 – Ramoner pour réduire la pollution

En réduisant l’encrassement des conduits par des ramonages périodiques, on réduit les émissions polluantes.

NOTRE MATÉRIEL DE RAMONAGE

 

matériel ramoneur

QUELQUES DÉFINITIONS

La Suie

La Suie se dépose dans les coudes et les élargissements, là où la vitesse est réduite. Une grande partie est rejetée dans l’environnement. Certaines particules de suie peuvent cependant s’accumuler sous la forme de moutons et s’accrocher aux parois des conduits de fumées lorsque la vitesse de combustion est faible. La suie est pratiquement incombustible. Elle est le résultat d’une part, du carbone volatil non brûlé se déposant (sous la forme de poudre) sur les parois froides du conduit ou sous forme d’agglomérat (goudrons et résines condensés). Et provient d’autre part, des particules non brûlées ou des particules de coke et de mâchefer provenant de la combustion et des matières inertes (cendres) que contient le combustible et qui sont entraînées par les gaz sous l’influence du tirage.

 

suie

Le Bistre

Le bistre est formé à partir de résidus de combustion composés d’un ensemble de produits volatiles véhiculés par la vapeur d’eau suite à la condensation. C’est un liquide à forte teneur en eau, chargé de particules de carbone et d’huile empyreumatique qui se propage facilement et qui s’oxyde au contact de l’air. Son odeur est âcre et très désagréable. La formation du Bistre est favorisée par l’utilisation de bois humide, d’un conduit humide ou d’un régime trop lent (insert ou poêles).

bistre

 

Le Calcin

Dépôt très combustible présent dans les conduits de fumées provenant de la combustion du bois et formé de l’association des goudrons et des suies (aspect noir brillant meringué).